Jouer avec son chat Jouer avec son chat

Stimuler son chat : astuces à l’usage du maître attentionné !

Quel que soit le tempérament de votre petit félin, nouer une relation de confiance avec lui en alternant câlins et moments de jeux contribuera à son bonheur. Pour son bien-être, sa santé physique et morale, il est également essentiel qu’il ait une activité et qu’il se nourrisse correctement. Comment s’y prendre pour stimuler son chat ? Comment le faire jouer tout seul alors qu’il est réfractaire ou paresseux ? Comment l’inciter à se nourrir ? Comment développer son intellect ? Autant de questions à se poser lorsque l’animal de compagnie ne semble pas dans son assiette. Réponses !

 

 



 

A quelles occasions votre chat a-t-il besoin de vous ?

 

Vous avez l’impression que votre chat s’ennuie ? Vous décelez des signes de mal-être ou de dépression ? Votre boule de poils cesse de se nourrir correctement ? Autant d’occasions de se pencher sur un problème avant qu’il ne s’aggrave…

Votre félin a des besoins primaires indispensables :

 

  • Se dépenser : pour maintenir sa forme physique – et donc sa santé – et pour garder la ligne, le chat doit avoir une activité physique régulière. Courir, sauter, chasser les papillons… peu importe la manière, seul l’objectif compte ! En général, le jeu est le meilleur moyen d’y parvenir.
  • Se dépasser : pour vaincre l’ennui et assurer son bien-être, le matou doit se fixer des challenges et mettre tous les moyens en œuvre pour les réussir. Stimuler l’intelligence de son chat est primordial pour lui permettre d’être bien dans sa tête, apaisé et heureux. Des jeux à 2, en outre, sont l’occasion de solidifier le lien et de s’amuser autant que votre compagnon à 4 pattes…
  • Assouvir son instinct de chasseur : besoin primaire par excellence, la chasse compte parmi les activités préférées et centrales de votre matou. Stimuler ses capacités innées lui permet également d’être bien dans sa peau.
  • Manger : quand l’appétit va tout va, l’adage se vérifie également chez les animaux. Or comme tout individu, le chat peut refuser, sans raison apparente, de finir sa ration quotidienne de croquettes. Stimuler l’appétit du chat devient une urgence…

Dans ce cas précis, il faut néanmoins vérifier, avant toute chose, l’absence d’une maladie organique générant une anorexie en conduisant l’animal chez son vétérinaire

 

Parce que votre matou aussi a ses coups de mou, vous devez intervenir pour lui venir en aide. Savoir stimuler son chat efficacement permet de prévenir des situations inéluctables, mais aussi de se sentir rassuré devant le bonheur de votre animal de compagnie.

 

 

Comment stimuler son chat en appartement ?

 

Avant de s’octroyer d’autorité le canapé, le chat est à l’origine un chasseur nocturne. En reproduisant le plus possible son mode de vie en extérieur et en variant les plaisirs dans votre logement, vous pourrez raviver sa nature première. Inutile de déménager tous vos meubles ou de refaire la décoration pour y parvenir. Il existe de nombreuses possibilités pour simuler un environnement empli d’obstacles, de cachettes et de proies potentielles.

 

Vous pouvez lui aménager des espaces où il pourra se cacher, dormir, observer, bondir ou encore escalader : il l’utilisera comme un parcours du combattant. Pour ne pas vous ruiner, vous pouvez lui construire un arbre à chat maison en récupérant, par exemple, d’anciennes étagères, des caisses de vin, des palettes ou des cagettes au marché. Avec des équerres, vissez plusieurs plateformes de hauteurs différentes et recouvrez-les de moquette ou de fausse fourrure. Prévoyez des griffoirs recouverts de sisal et installez des ficelles avec des bouchons en liège suspendus, et le tour est joué !

 

Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un bricoleur, mettez à sa disposition un coin avec de l’herbe à chat, puis installez-lui simplement un poste d’observation près de la fenêtre pour qu’il puisse voir ce qu’il se passe dehors et épier les oiseaux. Vous entretiendrez sa curiosité naturelle et son instinct de prédateur. Des jouets et jeux pour chat, achetés dans le commerce, sont également d’excellents moyens de stimuler son chat en appartement.

 

Une autre astuce DIY pas chère et facile à mettre en œuvre pour stimuler votre matou consiste à réutiliser des rouleaux de papier toilette ou d’essuie-tout pour fabriquer une pyramide ou imiter la forme d’autres animaux. Il suffit de les coller les uns aux autres avec de la colle non toxique. Cachez-y des croquettes ou une souris, par exemple. Il adorera y glisser les pattes pour aller à la pêche. En les collant horizontalement, vous pouvez reproduire un tunnel dans lequel vous découpez des trous pour lui permettre également d’aller chercher ce que vous aurez dissimulé.

 

Si vous avez du temps devant vous, il existe des applications téléchargeables sur smartphone qui reproduisent un rayon laser. Nec plus ultra pour stimuler son chat, aucun n’y résiste ! Le laser stimulera ses réflexes, mais veillez à ne pas en abuser car il n’a rien à attraper et vous risqueriez de le frustrer.

 

Si malgré cela, vous avez encore parfois l’impression que votre boule de poils s’ennuie ou déprime à attendre toute la journée que vous rentriez du travail, rassurez-vous. Votre félin n’a pas la même notion du temps que vous, ni les mêmes centres d’intérêt. En effet durant la journée, la principale occupation du chat d’appartement ou d’extérieur est de dormir ! Il y passe la plupart de son temps, soit 14h par jour en moyenne, et c’est tout à fait sain.



Comment développer l’intelligence de son chat ?

 

Stimuler l’intelligence de son chat en dehors de ses heures de sommeil est nécessaire à son bien-être. Alors comment s’y prendre pour aiguiser son acuité ?

 

Naturellement, le chat est vif et possède un instinct de prédateur. Néanmoins, si vous le laissez végéter sur son coussin sans vous en occuper, il risque de se ramollir et de prendre du poids. Parlez-lui, il vous répondra à sa manière. Jouez à cache-cache avec lui. Appelez-le. Stimuler son chat pour développer son acuité peut passer par de multiples idées d’activités et de jouets.

 

Au lieu de lui donner à manger toute sa ration journalière dans sa gamelle, jouez avec sa gourmandise en parsemant des croquettes dans l’appartement : cachez quelques couvercles de bocaux ici et là avec quelques croquettes dessus, sans vous faire voir. Vous verrez que lorsque vous rentrerez, votre matou aura trouvé toutes vos cachettes ! L’avantage est que cela l’occupe, le conduit à faire un peu d’exercice, tout en fragmentant ses repas.

 

Dès son plus jeune âge, apprenez-lui à rapporter sa balle ou sa souris, par exemple. Appelez-le, montrez-lui le jouet et lancez-le devant lui : il va certainement courir après. Puis reprenez-lui le jouet en adoptant la position de départ. S’il revient vers vous, vous pouvez le féliciter et éventuellement lui donner une croquette pour l’encourager. Avec un peu de patience, cela deviendra un automatisme chez lui et vous pourrez supprimer la croquette. Certains chats le font tout naturellement, d’autres ont besoin de tous vos efforts et votre imagination, ainsi que de votre temps, pour s’entraîner jusqu’à comprendre l’exercice. Quoi qu’il en soit, stimuler son chat doit vous impliquer à 100 % aux débuts de son éducation, vous pourrez relâcher progressivement vos efforts avec le temps.



Comment refaire manger son chat ?

 

Certains chats sont particulièrement difficiles, et il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, vérifiez que votre matou n’est pas malade en le conduisant chez le vétérinaire – mal aux dents, fièvre… Une fois les raisons médicales éliminées, et si vous constatez que la perte d’appétit perdure plusieurs jours d’affilée, envisagez différentes méthodes pour stimuler l’appétit du chat. 

 

  • Le simple fait d’humidifier ses croquettes en versant un peu d’eau dessus pour les ramollir légèrement va raviver leur odeur et leur appétence. 
  • Une autre astuce consiste à verser un peu d’huile de saumon sur sa pâtée ou ses croquettes. Il s’agit à l’origine d’un complément alimentaire riche en Oméga 3 et 6 et en acides aminés, mais votre chat pourra raffoler de son goût de poisson. 
  • Vous pouvez également tenter de leurrer votre animal en émiettant et en mélangeant quelques friandises à sa nourriture – sans trop en abuser pour lui éviter un surpoids. 
  • Enfin, le jeu distributeur de croquettes ou de friandises peut aussi contribuer à faire manger un chat réticent.

Stimuler son chat pour qu’il se nourrisse doit être fait avec mesure : n’en faites pas un morfale !



Comment faire jouer un chat ?

 

Le chat est naturellement d’un tempérament joueur, mais pour renforcer son goût pour le jeu, vous pouvez jouer avec lui : il adore ça. Secouez par exemple au-dessus de sa tête une canne à pêche – ou un simple bout de bois – au bout de laquelle vous aurez attaché une ficelle avec des plumes ou autres accessoires stimulants. Ce jeu, censé représenter une proie pour lui, remporte généralement un vif succès. N’oubliez pas de le laisser gagner de temps en temps afin de ne pas le frustrer.

 

Votre animal est également sensible au bruit du papier qu’on froisse. Au lieu de jeter un papier à la poubelle, faites-en une boule et lancez-la à votre chat. A défaut de réaction, imaginez un jeu plus complexe, adapté à ses goûts spécifiques. Stimuler son chat pour le faire jouer peut constituer un travail de longue haleine, persévérez !

 

Comment faire jouer son chat tout seul ?

En observant votre matou, vous saurez rapidement quels sont ses jouets préférés : balle, plumeau, souris ? Mettez-les à sa disposition et voyez s’il joue avec lorsque vous n’êtes pas là, en repérant leur position initiale par exemple.

 

Pour stimuler son chat de manière à éviter toute lassitude, n’hésitez pas à diversifier les types de jouets, considérés par votre félin comme autant de proies différentes. De plus, vous pouvez en ramasser certains et les ressortir quelques jours plus tard, ou encore les cacher, afin qu’il en découvre par hasard au cours de ses déambulations.

 

Pour le stimuler, vous pouvez encore une fois mettre à sa disposition une boule distributrice de friandises ou de croquettes – sans en abuser.

Et pourquoi ne pas lui prendre un compagnon ? Mais en faisant bien attention aux problèmes d’entente ! Pensez à vérifier la compatibilité des caractères et des espèces avant de vous lancer.

 

Comment faire jouer un chat réfractaire ?

Votre félin a peut-être perdu l’habitude de la chasse. En tentant de stimuler son chat par le jeu, vous pourrez réveiller son instinct de prédateur. Le plus efficace est de lui consacrer du temps et de vous amuser avec lui.

 

Si votre chat est réfractaire au jeu, c’est peut-être aussi parce qu’il est stressé, peureux, sevré trop tôt, ou tout simplement malade ou vieillissant. Avant tout, il s’agit d’instaurer une relation de confiance avec lui et de lui procurer un environnement dans lequel il se sent bien. Pour ce faire, il a besoin de coins à lui et que vous respectiez quelques principes fondamentaux : une litière propre à l’écart, une gamelle éloignée de la litière, un griffoir, des endroits où dormir, des postes d’observation et de jeux.

 

Utilisez son tempérament curieux pour le faire venir et modulez le son de votre voix pour susciter son instinct de chasseur. Les incontournables pour jouer avec votre compagnon : une main qui bouge sous les draps, une ficelle qu’on secoue devant lui, un laser qu’on projette contre un mur. Il suffit de trouver ce qu’il préfère et de le surprendre au bon moment !

 

En tout état de cause, ne forcez pas un chat qui ne veut pas jouer et respectez ses moments de tranquillité – et ses siestes ! Après tout, vous ignorez ce que votre animal fait lorsque vous êtes absent et à quoi il passe ses journées. Au lieu de vous attendre avec impatience, il se défoule peut-être pendant des heures à courir après les mouches.

 

A noter : n’oubliez pas que le chat est un animal nocturne. Il est surtout actif à la tombée de la nuit. Qui sait si pendant votre sommeil il n’organise pas des courses poursuites effrénées après sa propre ombre ? Pour stimuler son chat, il faut tenir compte de son rythme naturel.



Comment faire jouer un vieux chat ?

 

Stimuler son chat ne requiert pas les mêmes efforts ni les mêmes idées selon l’âge du matou.

 

Si votre chat se fait vieux, il souffre peut-être d’arthrose. De fait, ses mouvements sont rendus difficiles, en particulier les sauts sur les étagères. Vous pouvez lui aménager un parcours senior, avec des marches intermédiaires sur son arbre à chat, ou des plateformes moins hautes sur lesquelles il pourra quand même grimper. Installez des jeux à son niveau, comme des cannes à pêche suspendues à sa hauteur, et sollicitez-le avec des ficelles au ras du sol, par exemple.

 

Peut-être joue-t-il moins qu’avant mais stimuler son chat est important pour préserver son instinct naturel de chasseur. Vous pouvez donc encore le stimuler gentiment. Cependant, selon sa forme, la fréquence et la durée des moments de jeu seront à adapter en tenant compte de ses réactions. Il vous fera savoir quand il sera fatigué.

 

Après tout, en vieillissant, il préférera peut-être les câlins à la stimulation intempestive…

“ Il y en a pour tous
les goûts ! ”
Secouez la gamme !

Pour encore plus de conseils !

  • Jouet plumeau pour chat : des plumes et des grelots pour vous amuser à deux ! Jouet plumeau pour chat : des plumes et des grelots pour vous amuser à deux !
  • Laser pour chat : bénéfices et mode d’emploi de ce jeu incontournable ! Laser pour chat : bénéfices et mode d’emploi de ce jeu incontournable !
  • Accessoires pour arbre à chat : quels produits choisir ? Accessoires pour arbre à chat : quels produits choisir ?
Accepter les cookies